Louer sa propriété principale ou secondaire pendant les vacances ou un week-end peut être très bénéfique. Que ce soit une villa en Corse, un chalet à la montagne ou un appartement en centre ville, la location saisonnière est accessible à tout le monde. Cependant, avant de se lancer dans l’aventure, les propriétaires de locations de vacances ont plusieurs étapes à franchir afin d’éviter les dégradations, annulations, impayés pour louer toute l’année en toute tranquillité.

Voici la check-list indispensable pour bien commencer sa location saisonnière:

  • Déclarer sa propriété en location de vacances.
  • Souscrire à une assurance.
  • Rédiger une annonce descriptive.
  • Fixez vos tarifs.
  • Prendre des bonnes photos.
  • Faire un inventaire.
  • Utiliser un contrat de location.

1. Déclarer sa propriété en location de vacances

 

declarer-a-la-mairie

Contrairement à un bail classique, la location saisonnière s’agit d’un “meublé de tourisme”. Un meublé de tourisme est un type de logement touristique à l’usage exclusif du locataire pour une période précise à la nuitée, à la semaine ou au mois. Le meublé de tourisme doit également être conclu pour une durée maximale de 90 jours à la même personne.  

Si votre maison ou appartement est votre propriété principale, il n’y a aucune démarche à faire auprès de la mairie. Néanmoins, s’il s’agit de votre propriété secondaire une déclaration est obligatoire. Attention, pour que la propriété soit qualifiée en “meublé de tourisme”, le bien doit comporter au minimum :

  • des meubles
  • une literie
  • un réfrigérateur
  • des ustensiles de cuisines
  • des plaques chauffantes ou une gazinière

Vous pouvez télécharger le formulaire de la déclaration de votre propriété sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R14321.

Attention, dans certaines villes, il est obligatoire d’obtenir une autorisation de la mairie pour pouvoir modifier votre propriété en meublé de tourisme. Ceci concerne :

  • les communes de plus de 200 000 habitants,
  • les communes des départements du Val-de-Marne, des Hauts de Seine et de Seine Saint Denis
  • toute autre commune, sur décision de préfet ou délibération de l’EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale)

Les modalités ci-dessus ne sont valables que pour le territoire français. Si vous souhaitez mettre un bien en location en Espagne, vous devrez au préalable faire une demande de licence touristique. Cette démarche s’effectue auprès de la communauté sur laquelle se trouve la propriété.

 

 

Restez informé des nouveaux articles du blog !

 

2. Souscrire à une assurance

 

reparation-maison-assurance

Les propriétaires de maisons de vacances qui souhaitent louer pendant une courte durée sont considérés comme des propriétaires non occupants. Il n’est donc pas obligatoire de souscrire à une assurance. Cependant, l’assurance est fortement recommandée pour couvrir la propriété en cas de dégâts tels qu’un incendie ou un dégât des eaux. Il existe plusieurs solutions :

  • Activer une extension de garantie multirisque habitation auprès de votre assureur. Cette extension couvre ce qu’on appelle “l’abandon de recours” ce qui garantie qu’en cas de dégâts, vos locataires seront responsables des dommages causés aux voisins.
  • Souscrire à une assurance pour le compte de ce qui appartiendra ce qui veut dire que les propriétaires déchargent leurs locataires de toute responsabilité d’assurance.
  • Vérifier avec les locataires qu’ils soient bien couverts par leurs contrats d’assurance habitation en cas de dégâts durant le séjour.

 

3. Rédiger une annonce descriptive

 

rediger-une-annonce-location

Afin de séduire un potentiel locataire, il faut rédiger une annonce contenant toutes les informations dont il a besoin avant de réserver. Il faut absolument une annonce détaillée pour que le locataire puisse se projeter chez vous.

L’annonce doit bien évidemment être réaliste et honnête. Ce point est très important, car si votre annonce ne correspond pas à la réalité, vous risquez de recevoir des mauvais avis et commentaires.

Elle doit également contenir beaucoup de détails, ceci peut être le nombre de pièces, le nombre de chambres, les meubles à disposition etc. Il est également important de décrire les alentours; les commerces, les restaurants, les musées, les activités…

N’oubliez pas de traduire votre annonce en plusieurs langues ! Les sites de locations saisonnières sont internationaux et vous pouvez donc recevoir des locataires venant de plusieurs pays.

Pour plus d’informations consultez notre article sur comment rédiger une annonce de qualité en 3 étapes.

4. Fixez vos tarifs

La loi sur la location saisonnière ne s’occupe pas de la question des tarifs appliqués pour la mise en location du logement. Chacun est libre de fixer le prix qu’il désire.
Cependant fixer ses tarifs reste l’une des tâches les plus délicates pour les propriétaires de location saisonnière.

Pour fixer vos tarifs, nous vous conseillons de prendre le temps d’étudier les annonces de vos futurs concurrents. Sur les plateformes de réservations en ligne, sélectionnez des propriétés avec des caractéristiques similaires. Il convient de ne pas comparé une villa en Corse et un appartement en région parisienne.

Pensez bien qu’il faut que vous soyez compétitifs ! Pour vos débuts, essayez de coller à la moyenne de votre région. Avec le temps et l’attractivité du territoire sur lequel se situe votre bien, vous pourrez ré-ajuster vos prix.

Si vous n’êtes pas sûr(e) du prix que vous voulez fixer, vous pourrez trouvez des outils en ligne pour vous aider dans cette démarche. Vous pouvez également faire appel à des services de gestion de location de vacances qui ont une connaissance fine du marché.


5. Prendre des bonnes photos

 

prendre-des-bonnes-photos

Les photos sont d’une importance capitale. La photographie fait partie des critères principaux dans la décision d’une réservation par un voyageur. Les locataires passent en moyenne 20 secondes à regarder les photos d’une annonce immobilière. Si les photos ne leurs conviennent pas, ils ne prendront pas la peine de lire la description de la propriété. Il est donc très important de prendre des photos de qualité qui mettent en valeur votre demeure.

Pour des photos de qualité il faut faire très attention à que tout soit propre et bien rangé. Il faut également qu’elles soient lumineuses et bien cadrées. Prenez au minimum une photo par pièce, et si vous avez un jardin ou une piscine, il est très important de les inclure dans votre annonce.

N’oubliez pas de prendre des photos de vos alentours. Si vous avez des activités à proximité, des commerces ou des attractions touristiques, il est important de bien les mettre dans votre annonce. Pour plus de détails, consultez notre article sur comment prendre de belles photos pour votre location de vacances.

 

6. Faire un inventaire

 

faire-un-inventaire

Il est aussi important de faire un inventaire sur tous les équipements mis à disposition pour les locataires. Ces formulaires constituent une garantie aussi bien pour le bailleur que pour l’occupant des lieux en cas de dégradations sur le bien et ses équipements. Vous pouvez faire ceci sous forme de tableau ou tout simplement sous forme de liste.

Il est important d’inclure dans votre inventaire :

  • Les objets de décoration
  • Les meubles
  • Le luminaire
  • Les appareils électroménager
  • Les ustensiles de cuisine

Il faut également préciser le nombre de chaque élément ainsi que sa qualité (bonne, moyenne, mauvaise) car il est important de faire la distinction entre des éléments neufs ou au contraire d’occasion.

Vous pouvez également télécharger notre modèle pour faire vos états des lieux : ici 

 

7. Utiliser un contrat de location

 

utiliser-un-contrat-pour-location

Nous vous recommandons fortement d’utiliser un contrat de location. Il permettra de formaliser la relation contractuelle entre vos le locataires et vous et simplifiera la résolution d’éventuels litiges.

Si vous optez pour un contrat de location, vous pouvez le rédiger vous même, ou utiliser un modèle déjà fait. Certains sites de diffusion intègrent directement le contrat de location dans leur service. Si vous le rédigez vous même il est indispensable d’inclure :   

        • La description détaillée de la propriété
        • La surface et l’adresse
        • Les noms et adresses des co-contractants : propriétaires et locataires co-contractants
        • Le tarif de la réservation de la location de vacances
        • Les modalités de versement et restitution du dépôt de garantie

Il est également conseillé de mettre :

        • Une clause du contrat précisant les modalités d’états des lieux
        • Une clause précisant le remise des clés de la propriété de vacances
        • Une clause précisant le nombre de locataires
        • Une clause autorisant ou interdisant les animaux de compagnies
        • Une clause précisant les modalités en cas d’annulation du contrat

 

8. Mettre en ligne !

Quand vous avez passé toutes ces étapes, vous êtes prêt pour mettre en ligne vos annonces ! Afin de passer à l’étape de la mise en ligne, il est important de diffuser vos annonces sur plusieurs sites de location de vacances afin d’avoir la meilleure visibilité possible. Afin de pouvoir diffuser vos annonces sur plusieurs sites, il faut donc créer et gérer plusieurs comptes. Vous pouvez également faire appel à des conciergeries en ligne de location saisonnière pour vous aider.

 

 

Pub blog homerez augmenter réservations

 

  • Homerez diffuse votre annonce de location en plusieurs et sur plus de 20 sites de location de vacances dont Airbnb, TripAdvisor et Booking.com. Tout est synchronisé sur un unique calendrier mis à votre disposition pour vous éviter les complications de comptes multiples. Et pour rejoindre Homerez, c’est gratuit ! Obtenez des conseils pour votre location de vacances dès maintenant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :