Meuble_tourisme_façade_Homerez

Vous l’avez certainement remarqué : les vacanciers contemporains ont des exigences précises en terme de confort, de sécurité et de fiabilité, quand il s’agit de choisir leur location saisonnière. Et si vous vous démarquiez de vos concurrents en proposant à vos locataires un bien classé en meublé de tourisme ? Suivez le guide ! 

Qu’est-ce que le meublé de tourisme ?

Reprenons depuis le début. Les biens immobiliers classés en meublés de tourisme sont uniquement réservés à l’usage des locataires saisonniers, et ce, pour une durée maximale de 90 jours (tout comme l’ensemble des biens en location saisonnière). Précisons tout de même que ce bien immobilier ne doit en aucun cas être considéré comme votre résidence principale, et doit ainsi être réservé à la clientèle de passage. 

La principale différence entre les biens en location saisonnière classiques, et les biens classés en meublés de tourisme, est que ces derniers sont officiellement reconnus pour leur confort et leur équipement. En effet, ces derniers sont titulaires d’un gage de qualité ordonné par un organisme agrée. Le fonctionnement de ce classement peut être assimilé, dans sa théorie, au classement des hôtels : en fonction du nombre d’étoiles que possède l’établissement. 

Homerez_gestion_locative_annonce_en_6_langues

Quels sont mes avantages à classer mon bien en meublé de tourisme?

Le classement d’un bien immobilier en meublé de tourisme comprend des avantages non-négligeables pour les propriétaires : 

  • Avantages fiscaux : un loueur de bien classé en meublé de tourisme peut bénéficier d’un abattement forfaitaire sur les revenus de sa location (au sein du régime des microentreprises). Vous passeriez ainsi de 50 % (pour les biens non classés) à 71 % d’abattement. Il vous sera également possible de bénéficier d’une exonération complète de la taxe foncière ainsi que de la taxe d’habitation. 
  • Avantages commerciaux : le classement de votre bien vous donne la possibilité d’adhérer à l’Agence Nationale des Chèques Vacances : une situation très prisée par les voyageurs bénéficiant de ces remises ! L’adhésion vous coûtera près de 40 euros par an, un investissement largement rentabilisée, et ce en très peu de temps. 
  • Avantages marketing : les clients saisonniers sont de plus en plus à la recherche de confort et de sécurité lorsque vient le temps pour eux de choisir leur futur lieu de vacances. Votre classement en meublé de tourisme est ainsi un argument de choix dans leur prise de décision. Ils sont ainsi assurés d’éviter les arnaques et autres mauvaises surprises à leur arrivée. Il s’agit ainsi d’un gage de qualité et de confort. Autant jouer sur cet avantage concurrentiel en le mettant en avant au sein de vos annonces en ligne.

Meublé_de_tourisme_démarche_ordinateur

Comment accréditer un bien en meublé de tourisme ?

Avant le 1er juin 2012, cette procédure se nommait “classement préfectoral”, avant de devenir “classement des meublés de tourisme”. Si vous souhaitez ainsi procéder à l’officialisation de la qualité de votre hébergement saisonnier, vous pouvez demander son classement en meublé de tourisme. Cette opération s’effectuera auprès d’un organisme privé et agrée de votre choix. 

 

Prudence cependant ! Veillez à contacter un organisme officiellement accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC). Pour plus de sécurité et d’accompagnement dans vos démarches, n’hésitez pas à contacter directement l’Office du Tourisme le plus proche de chez vous. N’oubliez pas que la visite de l’organisme de contrôle n’est pas gratuite. Il vous faudra ainsi compter entre 150 et 250 euros de frais de déplacement. 

L’étape de la visite de contrôle

Vous recevrez la visite de professionnels issus de l’organisme privé que vous aurez préalablement contacté. Ces derniers vont noter l’ensemble de votre bien saisonnier, sur la base de 112 critères, répartis dans trois principales catégories. Ces derniers sont : les services offerts au client (linge de maison, ménage, etc), les équipements disponibles (dont électroménagers), ainsi que l’accessibilité et le développement durable (ampoules à faible consommation par exemple). Bien entendu, votre logement saisonnier doit répondre à un certain nombre de ces critères afin d’être classé en meublé touristique. Banner_Homerez_gestion_locative_saisonniere

Et ensuite ?

Vous recevrez sous 30 jours une note allant de une à cinq étoiles. Cette dernière attestera de la qualité de l’hébergement et des services fournis aux clients. Cette note sera accompagnée d’un rapport complet, et il vous sera possible d’effectuer les modifications nécessaires à l’obtention d’une note supérieure dans les 10 jours après réception de la synthèse de visite.

N’oubliez pas que ce classement n’est pas éternel : vous devrez renouveler votre demande tous les 5 ans, ce qui donnera lieu à de nouvelles inspections de votre bien saisonnier, suivi d’une nouvelle note. 

Bien entendu, la classification d’un bien en meublé de tourisme est absolument optionnelle, et n’est, en aucun cas, nécessaire à la location saisonnière de votre hébergement. Si vous décidez de franchir le cap, n’oubliez pas de préciser vos démarches à la Mairie concernée. Assurez vous également que l’Office du Tourisme de votre région a bien été informé de votre classement. N’hésitez pas à informer vos futurs clients de votre classement en meublé de tourisme, en affichant cette information au sein de vos annonces en ligne. Ces démarches vous permettront à la fois d’être à jour dans vos tâches administratives, tout en vous octroyant une publicité bienvenue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :