Maison secondaire
Maison secondaire

D’après la dernière étude Ifop, 60% des propriétaires de résidences secondaires ne les mettent jamais en location. La raison ? Les contraintes qu’entraînent la gestion des réservations.

Les sites spécialisés dans la location de vacances ne se comptent plus : il en existe plusieurs centaines dans le monde ! Les plus connu (Abritel, Airbnb, Booking.com, etc.) n’ont donc pas le monopole du marché, malgré ce que l’on peut croire. Publier une annonce sur un seul site de location de vacances est aujourd’hui très peu rentable pour un propriétaire souhaitant louer plus de 6 mois par an. Dans cet article, nous allons énumérer les complications liées à la publication de vos annonces sur les différents sites, mais également les autres étapes à surmonter pour augmenter vos réservations toute l’année.

  • 1. Publier son annonce sur plusieurs sites

Navigation web
Navigation web

Ce qui est de plus en plus compliqué et qui prend beaucoup de temps aux propriétaires de location de vacances aujourd’hui est la publication de leur annonce sur plusieurs sites spécialisés. Comme expliqué plus haut, publier votre annonce sur un seul site de location de vacances est aujourd’hui peu efficace pour remplir votre calendrier de réservations toute l’année. Il faut alors sélectionner les sites sur lesquels vous désirez publier votre annonce. C’est à vous de choisir lequel correspondra le mieux à vos attentes. Évidemment, il est important de choisir au minimum un des trois sites suivant : Airbnb, Abritel ou Booking.com, mais il est également fortement conseillé de poster votre annonce sur des sites étrangers et sur des sites plus spécialisés.

Vous avez une maison à la campagne ? Sachez que votre région possède probablement un site de location de vacances local sur lequel des annonces sont postées quotidiennement. Ces sites sont très consultés par les voyageurs. Si vous ne trouvez pas de sites, regarder s’il est possible de publier votre annonce sur le site de l’office du tourisme de votre ville.

Pour attirer des voyageurs internationaux, et si votre propriété se trouve en France, sachez qu’il est indispensable de publier votre annonce sur des sites de location de vacances Allemand, Italien et Espagnol.

Pour connaître les meilleurs sites de location de vacances pour ces trois pays, n’hésitez pas à (re)lire nos articles sur le sujet :

Carrefour d'une rue
Carrefour d’une rue

Vous avez une propriété en ville ? Là encore, il est important de connaître les sites sur lesquels vous aurez plus de chance d’attirer des locataires en quête de vie urbaine. Airbnb est le site de référence pour les City Break, et pour les courts séjours. Il est donc le premier site sur lequel poster  votre annonce. Arrive ensuite les sites spécialisés dans la location d’appartement pour les voyageurs d’affaire : Magic Stay, etc.

Si vous êtes propriétaire d’un appartement, il existe également des sites spécialisés dans la location de ce type de bien. 

  • 2. Traduire son annonce dans plusieurs langues

Drapeaux de différentes nationalités
Drapeaux de différentes nationalités

Publier une annonce en français, c’est bien. Mais publier une annonce en français, anglais, espagnol, allemand, italien, croate, portugais ou encore norvégien, c’est mieux. Certains sites de location de vacances comme HomeAway/Abritel propose des traductions pour leurs sites partenaires étrangers, mais ces traductions sont approximatives. Quant aux autres sites, c’est à vous de traduire vos annonces par vous même.

Il est possible de faire appel à des traducteurs, mais les prix deviennent rapidement élevés lorsqu’il s’agit de traduire en plus de 2 langues. Quelles sont les solutions qui existent pour traduire vos annonces facilement et ainsi, les publier sur les sites de location de vacances étrangers afin d’attirer des voyageurs du monde entier ?

La solution la plus efficace est de faire appel à des agences spécialisées dans le domaine. Homerez travaille avec des traducteurs et propose, gratuitement, de traduire vos annonces dans plusieurs langues afin d’avoir une annonce accessible aux voyageurs du monde entier.

Une fois votre annonce traduite, vous allez commencer à recevoir des réservations de voyageurs étrangers. Un autre problème se pose : comment communiquer avec eux ? Même si vous connaissez quelques mots d’anglais, il est parfois difficile de comprendre les demandes de certains voyageurs. Il existe alors plusieurs solution :

  • Vous pouvez traduire votre livret d’accueil contenant toutes les informations principales en plusieurs langues afin d’anticiper toutes les potentielles questions des voyageurs.
  • Vous pouvez également faire appel à des agences spécialisées dans la location de vacances qui s’occupe de l’arrivée des locataires, et qui peuvent communiquer avec eux en cas de problème à l’arrivée.

Si vous envisagez d’obtenir plus de réservations, prenez le temps de réfléchir aux solutions vous permettant de traduire vos annonces. Ainsi, vous augmenterez votre taux de réservation d’au moins 30%

  • 3. Choisir le tarif adéquat pour votre location de vacances

money_estimation_tarifaire_location_vacances

Dans un article précédent, nous avons détaillé l’importance d’estimer les tarifs de votre location de vacances. Si votre location de vacances n’est pas au bon prix, ou si vous proposez un tarif très en dessous ou au dessus des locations de vacances similaires à la vôtre dans votre région, vous pouvez perdre en rentabilité.

Pour éviter de passer à côté de certaines réservations, vous devez faire une étude approfondie de votre concurrence, et cela peut prendre un certain temps.

En plus de cela, les tarifs changent d’une année à l’autre, et certaines périodes sont propices aux promotions. Il faut penser à tout !

Un tout nouvel outil, unique sur le marché de la location de vacances, peut vous aider à estimer le tarif de votre location de vacances en 2 clics. Cette technologie concentre des millions de données sur les différentes locations de vacances en France et dans le monde, et estime facilement le potentiel de votre propriété en fonction des propriétés qui lui ressemblent.

Si vous êtes intéressé par cette estimation tarifaire, cliquez ici.

  • 4. Répondre aux demandes des voyageurs

Bureau avec ordinateur portable
Bureau avec ordinateur portable

Comme expliqué précédemment, après avoir publié vos annonces sur plusieurs sites vous allez recevoir de nombreuses demandes de réservation. Et il est fort possible que certains voyageurs vous posent des questions concernant le Check-in, les équipements à leur disposition dans votre propriété, etc. Il faut alors être très réactif pour que ces voyageurs choisissent votre propriété et non une autre. Pour ce faire, il faut répondre dans l’heure, voire dans la demi-heure ! Rien de plus énervant que de passer votre temps sur votre téléphone à répondre à vos demandes toute la journée. Mais que faire pour éviter de passer votre temps à répondre à ces demandes ?

  • La première chose est d’accepter les réservations instantanées. Premièrement parce que cela vous apporte un meilleur référencement sur les sites de location de vacances, deuxièmement parce que les voyageurs sont sûrs de pouvoir louer votre propriété rapidement. Attention : si vous décidez d’activer la réservation instantanée, il est très important de mettre votre calendrier à jour régulièrement.
  • La deuxième solution est de faire appel à une agence qui peut le faire à votre place.

En plus des réponses aux voyageurs, si vous voulez vraiment augmenter votre taux de réservation, il ne faut pas hésiter à envoyer des relances. Les relances peuvent être faites par Email ou par téléphone. Il faut alors prendre le temps de recontacter les personnes ayant fait des demandes de réservation, mais n’ayant pas répondu ou accepté la réservation. Par exemple, relancer un voyageur hésitant entre plusieurs propriétés peut faire pencher la balance de votre côté. Il est donc très important de prendre le temps (quelques heures par jour/semaine) pour faire ces relances.

À noter : si vous voulez être plus rapide pour l’envoi de vos relances, vous pouvez écrire les textes à l’avance et envoyer les mêmes texte à tous les voyageurs ayant fait une demande grâce à un simple copier/coller.

  • 5. Gérer votre calendrier

Agenda & calendrier
Agenda & calendrier

Vous avez publié votre annonce sur plusieurs sites, vous avez traduit votre annonce et vous commencez à recevoir des demandes de réservations de la part de voyageurs. Avez-vous bien pensé à vos calendriers ? Chaque site propose un calendrier indépendant, vous devez alors vous rendre sur tous vos comptes et mettre à jour vos calendrier un par un… Pourquoi faire compliqué alors qu’on peut faire simple ?

Avec un calendrier synchronisé entre tous les sites de location de vacances où se trouve votre annonce, il vous suffit de mettre à jour votre calendrier une fois, et c’est tout ! Pour en savoir plus cliquez ici.

Salon
Salon

Mettre sa résidence secondaire à la location peut s’avérer compliqué, et les contraintes liées à sa gestion sont nombreuses. Voilà pourquoi 45% des propriétaires la mettent à la location moins de deux mois par an, et que 60% d’entre eux ne la mettent jamais à la location. Pourtant, les voyageurs sont friands de ce type d’hébergement et votre propriété a très certainement le potentiel pour attirer des locataires toute l’année. Pour vous simplifier la vie, la start-up Homerez propose un service unique, permettant de vous faciliter la vie. Vous n’avez plus à gérer vos annonces, ni à répondre à vos demandes de réservation, la seule chose à faire est de bloquer des dates dans votre calendrier pour l’utilisation personnelle de votre propriété, et c’est tout ! Gérer une location de vacances est un véritable métier aujourd’hui, c’est à vous de trouver la solution qui vous correspond pour gagner du temps et augmenter vos revenus locatifs sans efforts.

eyJpZCI6IjEzIiwibGFiZWwiOiJwcm9wcmlvSW5mb3MiLCJhY3RpdmUiOiIxIiwib3JpZ2luYWxfaWQiOiI4IiwidW5pcXVlX2lkIjoiYmpsMTdjIiwicGFyYW1zIjp7ImVuYWJsZUZvck1lbWJlcnNoaXAiOiIwIiwidHBsIjp7IndpZHRoIjoiMTAwIiwid2lkdGhfbWVhc3VyZSI6IiUiLCJiZ190eXBlXzAiOiJub25lIiwiYmdfaW1nXzAiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8wIjoiI2ZmZmZmZiIsImJnX3R5cGVfMSI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzEiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8xIjoiI2EwYTBhMCIsImJnX3R5cGVfMiI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzIiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8yIjoiI2VkNzA1NCIsImJnX3R5cGVfMyI6Im5vbmUiLCJiZ19pbWdfMyI6Imh0dHBzOlwvXC9zdXBzeXN0aWMtNDJkNy5reGNkbi5jb21cL19hc3NldHNcL2Zvcm1zXC9pbWdcL2JnXC9iZ19zdXBwb3J0X2Zvcm0uanBnIiwiYmdfY29sb3JfMyI6IiMzMzMzMzMiLCJmaWVsZF9lcnJvcl9pbnZhbGlkIjoiIiwiZm9ybV9zZW50X21zZyI6Ik1lcmNpIHBvdXIgdm90cmUgaW50XHUwMGU5clx1MDBlYXQuIEwndW4gZGUgbm9zIGNvbnNlaWxsZXJzIHZvdXMgY29udGFjdGVyYSBkXHUwMGU4cyBxdWUgcG9zc2libGUuICIsImZvcm1fc2VudF9tc2dfY29sb3IiOiIjNTY4YmM0IiwiaGlkZV9vbl9zdWJtaXQiOiIxIiwicmVkaXJlY3Rfb25fc3VibWl0IjoiaHR0cDpcL1wvd3d3LmhvbWVyZXouZnJcLz91dG1fc291cmNlPUJsb2cmdXRtX21lZGl1bT1CbG9nJnV0bV9jYW1wYWlnbj1Db250YWN0Rm9ybSIsInJlZGlyZWN0X29uX3N1Ym1pdF9uZXdfd25kIjoiMSIsInRlc3RfZW1haWwiOiJtYXhpbWVAaG9tZXJlei5jb20iLCJzYXZlX2NvbnRhY3RzIjoiMSIsImV4cF9kZWxpbSI6IjsiLCJmYl9jb252ZXJ0X2Jhc2UiOiIiLCJwdWJfcG9zdF90eXBlIjoicG9zdCIsInB1Yl9wb3N0X3N0YXR1cyI6InB1Ymxpc2giLCJyZWdfd3BfY3JlYXRlX3VzZXJfcm9sZSI6InN1YnNjcmliZXIiLCJmaWVsZF93cmFwcGVyIjoiPGRpdiBbZmllbGRfc2hlbGxfY2xhc3Nlc10gW2ZpZWxkX3NoZWxsX3N0eWxlc10+W2ZpZWxkXTxcL2Rpdj4ifSwiZmllbGRzIjpbeyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6InVzZXJfbGFzdF9uYW1lIiwibGFiZWwiOiJOb20gOiIsInBsYWNlaG9sZGVyIjoiTm9tIiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoidGV4dCIsIm1hbmRhdG9yeSI6IjEiLCJtaW5fc2l6ZSI6IiIsIm1heF9zaXplIjoiIiwiYWRkX2NsYXNzZXMiOiIiLCJhZGRfc3R5bGVzIjoiIiwiYWRkX2F0dHIiOiIiLCJ2bl9vbmx5X251bWJlciI6IjAiLCJ2bl9vbmx5X2xldHRlcnMiOiIwIiwidm5fcGF0dGVybiI6IjAiLCJ2bl9lcXVhbCI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoidXNlcl9maXJzdF9uYW1lIiwibGFiZWwiOiJQclx1MDBlOW5vbSIsInBsYWNlaG9sZGVyIjoiUHJcdTAwZTlub20iLCJ2YWx1ZSI6IiIsInZhbHVlX3ByZXNldCI6IiIsImh0bWwiOiJ0ZXh0IiwibWFuZGF0b3J5IjoiMCIsIm1pbl9zaXplIjoiIiwibWF4X3NpemUiOiIiLCJhZGRfY2xhc3NlcyI6IiIsImFkZF9zdHlsZXMiOiIiLCJhZGRfYXR0ciI6IiIsInZuX29ubHlfbnVtYmVyIjoiMCIsInZuX29ubHlfbGV0dGVycyI6IjAiLCJ2bl9wYXR0ZXJuIjoiIiwidm5fZXF1YWwiOiIiLCJpY29uX2NsYXNzIjoiIiwiaWNvbl9zaXplIjoiIiwiaWNvbl9jb2xvciI6IiIsInRlcm1zIjoiIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6InVzZXJfZW1haWwiLCJsYWJlbCI6IkVtYWlsIDoiLCJwbGFjZWhvbGRlciI6IkVtYWlsIiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoiZW1haWwiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIwIiwidm5fZXF1YWwiOiIiLCJpY29uX2NsYXNzIjoiIiwiaWNvbl9zaXplIjoiIiwiaWNvbl9jb2xvciI6IiIsInRlcm1zIjoiIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6InVzZXJfcGhvbmUiLCJsYWJlbCI6IlRcdTAwZTlsXHUwMGU5cGhvbmUgOiIsInBsYWNlaG9sZGVyIjoiVFx1MDBlOWxcdTAwZTlwaG9uZSIsInZhbHVlIjoiIiwidmFsdWVfcHJlc2V0IjoiIiwiaHRtbCI6InRleHQiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIiLCJ2bl9lcXVhbCI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoiRW52b3llciIsImxhYmVsIjoiRW52b3llciIsImh0bWwiOiJzdWJtaXQiLCJhZGRfY2xhc3NlcyI6IiIsImFkZF9zdHlsZXMiOiIiLCJhZGRfYXR0ciI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIn1dLCJvcHRzX2F0dHJzIjp7ImJnX251bWJlciI6IjQifX0sImltZ19wcmV2aWV3Ijoia2l3aWZydWl0LnBuZyIsInZpZXdzIjoiNzY4MjYiLCJ1bmlxdWVfdmlld3MiOiIyMjE3NyIsImFjdGlvbnMiOiI1NSIsInNvcnRfb3JkZXIiOiI4IiwiaXNfcHJvIjoiMCIsImFiX2lkIjoiMCIsImRhdGVfY3JlYXRlZCI6IjIwMTYtMDUtMDMgMTU6MDE6MDMiLCJpbWdfcHJldmlld191cmwiOiJodHRwczpcL1wvc3Vwc3lzdGljLTQyZDcua3hjZG4uY29tXC9fYXNzZXRzXC9mb3Jtc1wvaW1nXC9wcmV2aWV3XC9raXdpZnJ1aXQucG5nIiwidmlld19pZCI6IjEzXzM1MTUzMSIsInZpZXdfaHRtbF9pZCI6ImNzcEZvcm1TaGVsbF8xM18zNTE1MzEiLCJjb25uZWN0X2hhc2giOiIxNzE4MTgwYjdjNjZiODFkMDFiNGRkY2M0NmUyOTU4MiJ9

bonhomme

%d blogueurs aiment cette page :